Recherche et source de documentation

Brazelton-suivi balle

La recherche objective les résultats cliniques, elle évalue l’effet d’une nouvelle approche, elle aiguise le regard clinique.

Le Centre poursuit des activités de recherche sur les pratiques périnatales et le développement précoce, souvent en collaboration avec des équipes internationales.

Au printemps 2000, le Centre a mené une recherche touchant les familles vues dans le cadre de la consultation de la Dresse Bruschweiler-Stern à la Clinique des Grangettes pendant les 18 premiers mois d’activité. L’impact de la consultation a été mesuré à travers la perception qu’ont les parents de leur bébé et d’eux-mêmes. Cette recherche apporte des résultats intéressants puisqu’elle met clairement en évidence un effet positif de la consultation sur la relation mère-bébé qui persiste pendant les 18 mois évalués dans l’étude. Ces résultats ont été publiés dans la revue Prisme en 2000 (Modèle d’intervention préventive au cours de la période néonatale, Prisme, 33, 126-138).

En 2004, nous avons initié à la Clinique des Grangettes une évaluation interne de qualité afin de valider une pratique systématique du contact peau à peau précoce chez les bébés séparés de leur mère dès la naissance et qui sont placés en couveuse (notamment pour des raisons de prématurité). Les mères ont la possibilité de sortir leur bébé de la couveuse et de le prendre contre leur poitrine, dans un contact peau à peau. Elles sont installées dans un fauteuil à bascule confortable spécialement acquis dans ce but. L’évaluation de cette pratique, réalisée à travers des grilles d’observation du bébé, les témoignages des parents et l’avis du personnel soignant, nous a profondément convaincus de sa valeur.

Voici quelques témoignages recueillis auprès des parents :

« Que du bon, du plaisir. J’adore sentir le contact de mon bébé contre moi »

« Le bébé sent la chaleur de sa mère, son odeur... il entend sa voix. Ça le rassure. Voir son enfant apaisé nous rassure en retour »

« Ça rappelle le contact dans le ventre. Le bébé reprend sa position... j’ai eu l’impression d’avoir un ventre à nouveau »

« C’est quelque chose de naturel et de nécessaire, surtout pendant cette période »

« C’est un moment privilégié, plus rien n’existe autour »

« On est bien entourées par les infirmières et les nurses, c’est rassurant de savoir qu’elles sont là »

« C’est surtout bien quand on a eu une césarienne et qu’on n’a pas eu l’occasion d’avoir tout de suite notre bébé sur nous »

Le personnel soignant apprécie de consacrer du temps à ce soin, car il pense qu’il est bénéfique pour le bébé et pour la mère et qu’il permet aux parents de prendre confiance dans leur nouveau rôle.

Brazelton-peau à peau

Quant à son rôle de source de documentation, le Centre a accès aux derniers résultats de la recherche et aux nombreuses études en cours. Il diffuse tant que possible ces informations et facilite les contacts interdisciplinaires. Actuellement, il manque de moyens pour remplir pleinement cette fonction.

haut de page